Réservez

RÉSERVATIONS +41 27 485 04 44

Mon séjour

Check In

Check Out

Adultes

Enfants

 Offres speciales

Bisse du Ro

Durée moyenne

Distance

Point haut

Point bas

Difficulté

3h15

11.62 km

1897 m

1493 m

Moyenne

Informations

Au Moyen Age, ce canal construit à flanc de rocher amenait l'eau aux cultures. Sécurisé, certains passages sont toutefois impressionnants. Parti de Crans-Montana, le marcheur arrivera dans la montagne sauvage de l'Ertentse, puis Tseuzier. L'excursion peut se faire dans l'autre sens aussi.

Le tracé, désormais parfaitement sécurisé, a été taillé dans le rocher durant la première moitié du XVe siècle. Véritable source de vie, il a été entretenu avec minutie par les villageois jusqu'en 1946, date à laquelle on inaugura un tunnel d'amenée d'eau. Afin de conserver cet itinéraire pour les touristes, la société de développement de Montana décida de prendre en charge son entretien. Le bisse du Ro est une construction somme toute assez courte d'environ 5,5 km qui retrace à lui tout seul l'essentiel de ce que les habitants de la fin du Moyen Âge ont dû entreprendre pour survivre dans notre contrée. Son tracé résume toutes les difficultés que l'on pouvait rencontrer dans la lutte pour l'eau. A plusieurs reprises il traverse des diagonales rocheuses, des couloirs à tendance lisse, de la forêt sur éboulis, des zones de passage d'avalanches importantes. Lorsque vous suivrez son sentier vous découvrirez tout cela. Le bisse est à présent remplacé par une galerie que nous avons creusée pour palier à la difficulté notoire de maintenir son débit. En effet entre les fuites et les dégâts annuels, ce n'était plus possible d'assurer une sécurité d'emploi acceptable à un coût acceptable. Vous le prenez donc au bas de la digue du Lac de Plans-Mayens et vous vous engager sur son cours dans la vallée de la Rière. Sur ses 3 premiers kilomètres, même s'il est parfois impressionnant, il n'y a pas vraiment d'endroits dangereux. Ensuite dès le point 1598, il est vivement conseillé de faire preuve de prudence. Vous faites encore 500 mètres et vous quittez la vallée de la Rière pour entrer celle sauvage de l'Ertentse. C'est alors dans toute cette montagne sauvage qui vous apparaît et même encore plus haut que nos prédécesseurs se sont battus leur vie durant pour obtenir de l'eau pour leurs maisons, leurs cultures ainsi que pour y faire paître leurs animaux durant les chaudes saisons d'été alors qu'au niveau des villages on engrangeait le fourrage qui allait permettre de passer l'hiver. Ce vallon de l'Ertentse est un lieu qui encore à présent même s'il est plus accessible via Ayent et Tseuzier réveille dans le c?ur des gens d'ici des sentiments forts liés au travail des anciens. Ce bisse particulier se découvre aussi bien à l'aller qu'au retour. Vous pouvez donc le suivre en partie et ensuite revenir sur vos pas. Au retour vous y découvrirez des choses que vous n'avez certainement pas vues à l'aller. Si vous le faites en totalité, dès sa source plusieurs itinéraires se présentent, il vous faut alors préalablement préparer votre randonnée en tenant compte de la météo, des distances et dénivelés en suivant les tracés officiels selon les renseignements fournis sur la carte pédestre.

Documents à télécharger

 KML