Réservez

RÉSERVATIONS +41 27 485 04 44

Mon séjour

Check In

Check Out

Adultes

Enfants

 Offres speciales

Promenade de Finges

Durée moyenne

Distance

Point haut

Point bas

Difficulté

2h29

8.58 km

627 m

545 m

Facile

Informations

Le bois de Finges ? plus grande pinède des Alpes ? est une réserve naturelle de dix kilomètres carrés, d'importance nationale. Il est traversé par l'un des derniers tronçons sauvages du Rhône. Il abrite d'innombrables espèces animales et végétales.

Les secrets du Bois de Finges Les trois quarts de la surface du Bois de Finges sont constitués de forêts de pins et de ce fait, forment la plus grande pinède des Alpes. Le sol rocailleux et sec du Bois de Finges, est l'habitat privilégié des pins. Le Bois de Finges se situe dans un des endroits les plus secs de Suisse (550 mm de précipitations par année) et à la frontière linguistique entre Sierre et Loèche, en Valais. Sur son côté est, l'Illgraben s'étire le long de la localité de La Souste, du sud au nord. Au départ du torrent, un pan de la montagne s'est apparemment détaché. Dans le Bois de Finges, côte à côte, l'eau des glaciers du Rhône et les sols surchauffés (jusqu'à 60° C) des steppes créent un habitat diversifié à bon nombre d'espèces végétales et animales. Les espèces méditerranéennes comme la cigale et l'engoulevent apprécient le climat doux du Valais central. Les étangs Au coeur du Bois de Finges, la nappe phréatique a formé toute une série d'étangs aux noms poétiques comme: Muggotolo, Pfafforetsee, Muggenseeli, Rosensee et Schafsee. Chaque étang possède son propre charme: orné de roseaux ou de joncs, eau claire ou recouverte de lentille d'eau. Ici on entend coasser les grenouilles, là-bas reflète le bleu métallique du sylvain azuré ou l'éclat de l'anax empereur. Vingt-six espèces de libellules, six d'amphibiens, des couleuvres à collier, des canards, des grèbes huppés et des ardéidés cohabitent dans cette étendue avec des poissons comme la tanche, la carpe commune et le grand brochet. Le Rhône sauvage Le Rhône dans le Parc naturel Pfyn-Finges étend ses îles, ses bras, ses forêts alluviales et ses paysages buissonneux sur une longueur de 7 km et sur 350 ha de surface. Le seul tronçon du Rhône qui n'a pas pu être irrigué à cause du charriage constant de matériaux venant de l'Illgraben! Ce paysage naturel est un paradis pour les animaux rares comme le castor, le petit gravelot et le chevalier guignette. Les inondations emportent régulièrement les semences des plantes alpines jusqu'ici, ce qui contribue à la magnificence des couleurs de la végétation. Monument de Finges Un monument datant de 1899 est érigé dans le Bois de Finges. Cet obélisque évoque la défaite des hauts-valaisans contre les troupes d'occupation helvético-françaises en mai 1799. L'Illgraben ? le plus grand toboggan du monde L'Illgraben est l'un des bassins versant le plus actif des Alpes suisses. Ce cône de déjection mesure 10 km2 et est formé de quartzite, de calcaire et de dolomite. Cette dernière précisément livre abondamment de matériel lors des laves torrentielles. C'est pourquoi la partie sud-est d l'Illgraben se différencie de son environnement par sa couleur jaune et blanchâtre. Comme au cours de ce dernier centenaire des laves torrentielles se sont produites régulièrement, le Rhône n'a pas pu être irrigué et un paysage alluvial unique s'est formé. Un paysage de haies naturelles, unique en Suisse, s'est développé sur les talus. Les steppes Les steppes sont présentes surtout sur les versants ensoleillés du Valais et des Grisons. Les conditions de vie pour les plantes sont extrêmes. Le sol est rocailleux et sec et les étés peuvent devenir extrêmement chauds. Dans le Rottensand, des températures au sol jusqu'à 65 °C ont été mesurées. Le peu de précipitations et les forts rayonnements de soleil sont particulièrement accablants pour les plantes. Mais ces dernières ont développé quelques stratégies de survie et se sont bien adaptées à ces conditions. Quelques plantes comme par exemple la carotte sauvage, ont des racines profondes et peuvent atteindre les réserves d'eau dans le sol. D'autres plantes produisent de toutes petites feuilles ou des feuilles fortement poilues. Souvent les feuilles sont bulbeuses (comme pour le cactus), semblables au cuir ou recouvertes d'une couche de cire. Toutes ces stratégies ont le même but: réduire le plus possible la déshydratation. Le valaisan, premier protecteur de la nature Le canton et les communes environnantes du Bois de Finges se sont rendus compte de cette richesse. Depuis 1997, la région est mise sous protection et en 2000, les communes riveraines ont fondé une association afin de développer un tourisme doux dans la réserve et d'ériger un parc naturel. Depuis novembre 2005, le Bois de Finges est fièrement nommé Par naturel régional. Itinéraire Gare de Loèche ? Bois de Finges- Ermitage - Sierre Distance: 10.2km Durée: 3h1/2 Difficulté: simple Départ de la gare de Loèche (625m), emprunter le passage sous voie en direction du centre de La Souste. Au puits, prendre à droite, direction ouest (Sion). Après 100 mètres, la rue débouche sur la route cantonale. Suivre le tracé sur 350 mètres, passer devant la carrosserie et sur le pont de l'lllgraben, prendre le chemin pédestre direction La Souste - Bois de Finges, à gauche sous le pont. Après 4.5km. A gauche, direction centre d'information Ermitage, à droite continuer en direction de Sierre. Entrée au parcours Vita de Sierre. A l'entrée du parcours Vita, suivre la route sur 3 km en direction de la gare de Sierre.

Documents à télécharger

 KML