Retour
Réservez

RÉSERVATIONS +41 274850444

Mon séjour

Check In

Check Out

Adultes

Enfants

 Bons plans pour
un séjour réussi

La Résidence

Regards sur la montagne

Les participants au projet ont vécu une aventure hors-du-commun en montagne, en immersion totale avec la nature. Ils avaient un seul objectif : capturer la diversité, la beauté, mais aussi la fragilité de la Nature, et de notre environnement, ainsi que ses changements rapides, et les incidences sur la faune, la flore et les hommes qui y habitent et qui en sont totalement dépendants.

 ***

La Résidence
Dans l’optique de révéler de jeunes photographes et vidéastes, Crans-Montana Tourisme & Congrès a créé en 2017 «La Résidence», un incubateur de talents au cœur des Alpes valaisannes.
Les participants de l’édition 2019-2020 ont vécu une aventure hors-du-commun, guidés par des passionnés et professionnels de la montagne, en immersion totale avec la nature. Ils avaient un seul objectif: capturer sa beauté, mais aussi sa fragilité. La Résidence leur a ainsi permis d’être de réels témoins du changement climatique et de son impact sur l’environnement alpin et ses activités.

Une diversité de regards
Exploration dans les entrailles de la plaine morte en compagnie de spéléologues, découverte de l'authenticité de la vie de berger, ou encore escapade à la recherche de la faune de haute montagne, les différents photographes ont chacun pu proposer leur point de vue sur cet environnement dont nous dépendons fortement.

L’exposition
Les œuvres élaborées lors de l'édition 2019-20, "La Résidence: " ont été exposées durant le mois de mars 2020, dans un lieu culturel d’exception, à la Fondation Opale. La soirée de vernissage de l'exposition a permis au public présent de rencontrer les photographes participant, ainsi que de suivre une table ronde sur la thématique du changement climatique et de ses impacts sur notre environnement de montagne.

 

Participants 2020

Boris Baldinger

Boris Baldinger

Visual Storyteller & Business Photographer


 
Rayana Gasparotto

Rayana Gasparotto

Maman, photographe/blogueuse à temps partiel
De riches prairies, des forêts brutes et sauvages, l'odeur de la boue sous nos chaussures de randonnée, l'odeur de l'écorce humide des arbres, le bruit de notre respiration en gravissant le sommet... Notre expérience avec Claire, Damien et leurs enfants fut mémorable. Même si cela fait aujourd'hui plusieurs mois que nous avons été invités par Crans-Montana Tourisme & Congrès à suivre un fragment de la vie d’un berger, cette expérience nous nourrit au plus profond de notre âme.
Bien que nous vivions en contact étroit avec la nature et que notre passion soit d'explorer des lieux connus et secrets, le fait de pouvoir accompagner Jane et Damien dans leur vie de berger durant deux jours a été une expérience extraordinaire. Leur vie est à la fois si simple mais également extrêmement stimulante. Ils ont la responsabilité de centaines de chèvres et moutons, soutenus par leurs magnifiques chiens de berger, loin de toute civilisation. Nous pouvions immédiatement percevoir leur dévouement pour leurs troupeaux, leur amour et leurs liens les uns avec les autres au sein de leur famille et la compassion pour leurs animaux. Damien a une forte volonté et Jane aussi. Nous les remercions de nous avoir montré un petit aperçu de leurs activités quotidiennes et de nous avoir rappelé ce qui compte vraiment dans la vie.



 
Dylan Nicolier

Dylan Nicolier

Infographiste 3D dans un bureau d’architecture / photographe
« Pour ce projet de 3 jours, j’ai parcouru la région de la Plaine Morte en partie accompagné par Pierre-Olivier Bagnoud, guide de haute-montagne de la région. Les rencontres furent nombreuses : dès les premières heures, nous avons pu approcher une harde de chamois accompagnés de leurs cabris. Nous avons passé la nuit dans la cabane du Luton, balayés par le vent et de faibles averses qui continuèrent à l’aube du deuxième jour. Plus tard, j’ai partagé un précieux moment avec des bouquetins baignant dans les couleurs d’automne des mélèzes et d’un timide soleil. Le mauvais temps finit par me rattraper et les prévisions du lendemain étaient mitigées. Je décidais malgré tout de grimper au pas de course à Bella Lui pour surplomber la mer de brouillard. Pari gagné, les sommets environnants se teintaient d’un rose magenta et le temps s’arrêta. Ensuite, c’est un lièvre que j’approcha à pas de fourmis. Ce séjour en immersion m’apporta un sentiment intense de gratitude : ces rencontres sauvages et cette connexion primaire créée avec l’animal lors de l’approche résulte en un sentiment de liberté exceptionnel. J’espère pouvoir partager ces émotions avec vous au travers de mes images. »


 
Patrick Guller

Patrick Guller

Étudiant en Master à l’université de St. Gall
« Lorsque j’ai été contacté pour participer au projet de la Résidence sur le climat, je n’ai pas hésité une seconde : le glacier de la Plaine Morte sera mon sujet photographique. D’un côté car les glaciers sont des sujets absolument magnifiques à photographier mais d’un autre côté car ils permettent de visualiser facilement les changements climatiques auxquels nous sommes confrontés. J’ai pu accompagner Frédéric Bétrisey et Hervé Krummenacher deux années consécutives – en Octobre 2018 et Septembre 2019. Durant ce laps de temps, la fonte du glacier était impressionnante (de l’ordre d’environ 2 mètres). C’était aussi fascinant de réaliser qu’un glacier est tout le temps en mouvement, car même si les endroits principaux du glacier restent inchangés, beaucoup d’éléments se sont totalement métamorphosés d’une année à l’autre.
J’espère que les photos prises lors de ces deux expéditions et exposées ici peuvent sensibiliser les gens à la thématique des fontes des glaciers, mais avant tout qu’elles donnent envie aux gens d’aller voir et de profiter des glaciers tant que c’est encore possible. »



 
Anthony Vuignier

Anthony Vuignier

Créateur de contenu visuel vidéo
"Ayant grandi dans la région de Crans-Montana, j'ai toujours été impressionné par l'immensité du glacier de la Plaine-Morte et par ce lieu hors du commun perché à 3000m. Quand on m'a proposé de participer à la Résidence pour une expédition sur le glacier avec Pat Güller et les deux spéléologues, Fred et Hervé, j’ai tout de suite été partant à vivre cette belle expérience.
Plus jeune, je me souviens que j’allais à la Plaine-Morte pour des camps d'été de ski et snowboard freestyle et j’ai donc été curieux d’y retourner des années plus tard.
Lors de cette exploration, j'ai très vite été marqué par le changement et l’évolution du glacier durant ces dernières années. En effet, la descente du funitel au glacier m’a parue longue et le glacier extrêmement bas. J’ai été surpris par la quantité d'eau qui circule sur le glacier et qui s’engouffre dans celui-ci. Je n’imaginais pas qu’il puisse faire autant chaud tout là-haut et que ma veste prévue pour l’expédition reste dans mon sac pour le reste de la journée...
Durant cette expédition, nous avons visité des lieux incroyables et à la fois très intéressants visuellement. Nous avons notamment visité la grotte Vatseret où nous sommes tombés sur un magnifique lac se trouvant sous le glacier.
Ce glacier nous offre de splendides paysages avec de la neige fraîche en surface en hiver mais en été, le glacier perd un peu de son charme et devient très gris dû aux années qui défilent.
Cette expédition m’a prouvé que le glacier est en train de disparaître plus vite que prévu…"


 
Elisa Luthi

Elisa Luthi

Etudiante en Arts à l’Académie de Meuron, Neuchâtel
« A plus de deux milles mètres d’altitude.
J’observe ces montagnes depuis un bon moment maintenant, assise dans l’herbe vacillante. Je me surprends à balancer mon corps au même rythme.
Moi qui imaginais les hauteurs rêches, sèches et désertes de toute verdure…
Je n’ai jamais aimé le brouhara. Ça agresse les sens, ça les perce. Pourtant, celui qui m’a accompagné dans les hauteurs m’a apaisé.
C’est vrai ça, la montagne est bruyante.
Un bruit sain, frais, diversifié, costaud. Ça pourrait presque devenir une mélodie.
La puissance du vent me porte plus que ne me pousse.
Ça se ressent jusque dans le sol. Les épis dansent au rythme des rafales, les jeunes plants se battent pour grandir, tout en laissant de la place au voisin pour se pencher. Les cailloux scintillent.
Tout s’équilibre en fonction de ces sols courbés, remplis de recoins, de buttes, de creux et de pentes.
Je m’accroche aux racines pour monter et les chemins créés par l’homme deviennent un luxe pour les chevilles.
Pourtant, la végétation fait avec.
Elle s’adapte.
Et nous sommes trop lents. »


 
Rebecca Dubuis

Rebecca Dubuis

Etudiante en Arts à l’Académie de Meuron, Neuchâtel
« Pour Papa
Souvenirs racontés le soir,
Tu rêves, tu t’égares
Passionné, intentionné, tu m’as parlé de ton enfance, Tu m’as parlé de tes expériences,
Alors je l’ai fait pour toi, en espérant ne pas te décevoir, En illustrant les histoires d’un montagnard. »


 

 

Retour sur ...


My Explorer Card

Dès votre première nuit passée à Crans-Montana, vous recevez votre propre carte avantages et profitez de nombreuses activités gratuites ! Remontées mécaniques et transports offerts, accès gratuit à la piscine, au minigolf, aux pédalos, … explorez Crans-Montana comme vous ne l’aviez encore jamais fait !

Plus d'informations
tradedoubler

Laissez-vous transporter par l’univers de Crans-Montana. Inscrivez-vous à notre newsletter. #DreamNowTravelLater